Composante 3 : "Opérations innovantes de sécurité alimentaire et nutritionnelle"

Pour gérer ou prévenir l’insécurité alimentaire, il est nécessaire que les acteurs publics ou privés disposent d’outils ou de méthodes appropriées et testées dans les contextes ouest-africains. Pour cela, il faut pouvoir expérimenter de nouvelles modalités d’action, les évaluer et les comparer afin d’en tirer tous les enseignements utiles pour les décideurs. C’est ce que la composante 3 du PASANAO a proposé, à l’aide d’un guichet de subventions allant jusqu’à 250 000 euros pour des opérations innovantes pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest.

L’objectif de ce guichet est donc de permettre l’émergence de solutions innovantes au niveau local, pour apprendre de ces expériences et en partager les résultats au niveau régional avec tous les acteurs des Etats membres de la CEDEAO. Cette composante a également contribué à renforcer les compétences de l’ARAA pour la sélection, le suivi et l’évaluation de projets dans l’espace régional, en lien direct avec son mandat d’agence d’opérationnalisation de l’ECOWAP.