Une réunion ministérielle pour mieux coordonner les interventions de la Cedeao pour le développement de l'élevage en Afrique de l’Ouest.
Lundi, 27 septembre, 2021 - 12:15

Dans le cadre de la mise en œuvre des orientations et décisions du Comité Technique spécialisé Agriculture Environnement et Ressources en Eau, la CEDEAO a lancé ce matin une réunion de haut niveau à Abidjan en Côte d’ivoire afin de mieux coordonner les efforts de lutte contre les maladies animales et son intervention pour le développement de l’élevage en Afrique de l’Ouest. En effet, face à la situation préoccupante et aux défis posés par les maladies animales, le Centre régional de santé animale (CRSA) de la Cedeao a entre autres la mission d’endiguer les maladies animales qui constituent un frein majeur à l’accroissement de la productivité des animaux dans l’espace communautaire.

Dans cette perspective, la réunion de haut niveau vise à présenter (i) les principales recommandations des sixième et septième réunions des réseaux régionaux de santé animale qui permettront à la Cedeao de coordonner les efforts en matière de santé animale dans la région, (ii) les programmes en cours de mise en œuvre par le CRSA, (iii) pour validation les sept documents de politique relatifs à la santé et au bien-être des animaux d’une part et à l’identification et à la traçabilité du bétail dans l’espace communautaire d’autre part, et (iii) les problèmes de bien-être animal dans la région, notamment en ce qui concerne l'abattage clandestin et la vente de peaux d'ânes en Afrique de l'Ouest.

En rappel, les maladies animales ont un impact considérable sur le développement du secteur de l'élevage dans l’espace Cedeao. Au cours des 5 dernières années, les principales maladies animales transfrontalières y compris les zoonoses notifiées à l'OIE par les Etats membres sont entre autres, la tuberculose bovine, la péripneumonie contagieuse bovine (PPCB), la fièvre aphteuse (FA), la dermatose nodulaire contagieuse (DNC), la maladie de Newcastle (NCD), la peste des petits ruminants (PPR), la rage, la trypanosomiase, le charbon bactérien (Anthrax) et la peste porcine africaine (PPA).

Prennent part à cette réunion les ministres en charge de l'élevage des Etats membres de la Cedeao, les départements et directions de la Commission de la Cedeao impliqués dans l’agriculture, la réponse aux crises humanitaires, le représentant du Comité vétérinaire régional, les partenaires (FAO, UA-BIRA, UA-PANVAC, OIE, UEMOA, USDA-APHIS, Agence suisse de développement, Union européenne, BROOKE WA, CILSS, Banque Mondiale, The Donkey Sanctuary, etc) et les organisations régionales de producteurs de bétail (CORET, APESS, RBM, COFENABVI-AO).

Basé à Bamako au Mali, Le CRSA a pour mandat de : (i) Coordonner et harmoniser les politiques et interventions de contrôle des maladies animales transfrontalières et des zoonoses, (ii) Soutenir la formulation de stratégies nationales de contrôle des maladies animales transfrontalières et des zoonoses, (iii) Améliorer le système régional d'information et de notification en matière de santé animale, (iv) Renforcer les systèmes régionaux de surveillance épidémiologique, de diagnostic et de suivi, (v) Soutenir le renforcement des capacités des services vétérinaires des États membres, (vi) Améliorer la communication, l'échange et la diffusion d'informations, et la sensibilisation des réseaux de professionnels et de producteurs, et (vii) Créer et/ou renforcer les partenariats régionaux, continentaux et internationaux au profit des questions animales dans l’espace Cedeao.

Pièce jointe / A Télécharger: 
Icône PDF Communiqué de presse