Situation alimentaire et nutritionnelle difficile des ménages les plus vulnérables : la Cedeao met à la disposition du Gouvernement nigérien 7598 tonnes de céréales et 205 tonnes de farines enrichies
Samedi, 11 septembre, 2021 - 16:15

A la suite de la requête du Gouvernement nigérien en date du 5 juillet 2021 sollicitant un appui en vivres, la Commission de la Cedeao a procédé, ce samedi 11 septembre 2021 à Dosso, à la remise officielle de 7598 tonnes de céréales et 205 tonnes de farines enrichies audit Gouvernement afin de l’aider à faire face à la situation alimentaire et nutritionnelle difficile des ménages les plus vulnérables.

Les céréales constituées de mil, maïs et sorgho, ont été prélevées sur les stocks de la Réserve régionale de sécurité alimentaire de la Cedeao entreposés dans les magasins de l’Office des Produits Vivriers du Niger (OPVN) à Birnikoni, Dosso, Maradi et Zinder. Les farines enrichies ont été commentées et achetées directement auprès d’entreprises de la région en capacité de fournir les produits nutritionnels de qualité à la Réserve régionale.

Selon l’engagement pris par le Gouvernement nigérien et conformément aux règles de fonctionnement de la Réserve régionale de sécurité alimentaire, ce stock de 7 598 tonnes de céréales qui a été remis par Monsieur Sékou Sangaré, Commissaire en charge de l’Agriculture, de l’Environnement et des Ressources en eau de la Cedeao à Monsieur Laouali Chaibou, Directeur de Cabinet du Premier Ministre, sera reconstitué « grain pour grain » par le Gouvernement du Niger afin de permettre à la Réserve régionale de conserver sa capacité permanente d’intervention au profit de tout Etat membre demandeur de vivres. Les farines enrichies sont un don gratuit de la Cedeao à l’endroit des enfants malnutris qui en ont le plus besoin.

En réceptionnant les vivres, le Directeur de Cabinet du Premier Ministre a exprimé la reconnaissance du Niger à la Commission de la Cedeao pour la solidarité régionale et rassuré toutes les parties prenantes que cet appui vient à point nommé. Il contribuera à renforcer les capacités d’intervention du dispositif national de sécurité alimentaire et servira spécifiquement à alléger les besoins alimentaires d’urgence de plus de 631 930 personnes, soit environ 75 599 ménages pour un mois d’assistance alimentaire.

Cette intervention de la Réserve régionale entre dans le cadre de l’opérationnalisation de « la Cedeao des Peuples ». Elle est la troisième du genre au profit des populations vulnérables du Niger après celle de 2018 avec 6 528 tonnes de céréales et celle de 2020 avec 473 tonnes de céréales.

En rappel, l’évaluation définitive de la situation alimentaire et nutritionnelle 2020-2021 du cadre harmonisé indique que de juin à août 2021, plus de 2 343 837 personnes auront besoin d’une assistance alimentaire afin de faire face à la période de soudure.

Créée le 28 février 2013, à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire, par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cedeao, la Réserve régionale de sécurité alimentaire vise notamment à compléter les efforts des Etats membres pour fournir une assistance alimentaire et nutritionnelle rapide et diversifiée aux populations dans le besoin.

Pièce jointe / A Télécharger: 
Icône PDF Communiqué de presse