Réunion ministérielle de haut niveau du Comité Technique Spécialisé Alimenta-tion et Agriculture de la Cedeao : principales conclusions et recommandations
Jeudi, 30 septembre, 2021 - 14:00

Le Comité Technique Spécialisé Alimentation et Agriculture de la Cedeao s’est réuni du 27 au 28 septembre 2021, à Abidjan en Côte d’Ivoire, pour discuter de comment mieux coordonner les efforts de lutte contre les maladies animales et le développement de l’élevage en Afrique de l’Ouest.

Au terme de leurs discussions, les ministres ont formulé des amendements aux documents à eux soumis par les experts, avant d’adopter deux règlements relatifs, d’une part, au mécanisme régional pour la prévention et le contrôle des maladies animales transfrontalières et des zoonoses en Afrique de l’Ouest et, d’autre part, le principe de la création d’un guichet au sein du Fonds régional pour l’alimentation et l’agriculture (Fraa), qui seront soumis au Parlement de la Cedeao pour adoption.

Ils ont par ailleurs adopté les cinq documents stratégiques suivants pour une meilleure coordination des efforts dans la région : (i) la Stratégie sur la santé animale et le bien-être animal, (ii) la Stratégie d'identification et de traçabilité du bétail, (iii) la stratégie d’éradication et de prévention de la Peste des petits ruminants à l’horizon 2030, (iv) la stratégie d’éradication de la rage transmise par les chiens à l’horizon 2030 et (v) la stratégie sur le contrôle des trypanosomiases et trypanosomoses animales et des maladies transmises par les tiques.

Face à la situation préoccupante et aux défis posés par les maladies animales, les ministres ont insisté sur la nécessité d’une synergie entre les plans d’actions au niveau régional et national et sur la nécessité de disposer d’un mécanisme de suivi-évaluation pour la mise en œuvre des décisions. Ils ont, par ailleurs, souligné le besoin d’une plus grande rigueur dans l’application des textes et la nécessité d’une sensibilisation offensive à l’intention de tous les acteurs de la chaîne de valeur et leur adhésion à l’initiative d’interdiction de la maltraitance des animaux en général et de l’abattage des ânes en particulier.

En rappel, la réunion avait pour objectif de présenter aux ministres (i) les principales recommandations des sixième et septième réunions des réseaux régionaux de santé animale qui permettront à la Cedeao de coordonner les efforts en matière de santé animale dans la région, (ii) les programmes en cours de mise en œuvre par le CRSA, (iii) pour validation les sept documents de politique relatifs à la santé et au bien-être des animaux d’une part et à l’identification

et à la traçabilité du bétail dans l’espace communautaire d’autre part, et (iii) les problèmes de bien-être animal dans la région, notamment en ce qui concerne l'abattage clandestin et la vente de peaux d'ânes en Afrique de l'Ouest.

Cette réunion de haut niveau a été organisée par le Centre régional de santé animale (CRSA) de la Cedeao basé à Bamako au Mali.

Le CRSA a pour mandat de : (i) Coordonner et harmoniser les politiques et interventions de contrôle des maladies animales transfrontalières et des zoonoses, (ii) Soutenir la formulation de stratégies nationales de contrôle des maladies animales transfrontalières et des zoonoses, (iii) Améliorer le système régional d'information et de notification en matière de santé animale, (iv) Renforcer les systèmes régionaux de surveillance épidémiologique, de diagnostic et de suivi, (v) Soutenir le renforcement des capacités des services vétérinaires des États membres, (vi) Améliorer la communication, l'échange et la diffusion d'informations, et la sensibilisation des réseaux de professionnels et de producteurs, et (vii) Créer et/ou renforcer les partenariats régionaux, continentaux et internationaux au profit des questions animales dans la Cedeao.

Pièce jointe / A Télécharger: 
Icône PDF Communiqué de presse