Programmes d’alimentation scolaire : un filet social de sécurité en soutien aux familles vulnérables
Lundi, 8 janvier, 2024 - 13:15

Les programmes d'alimentation scolaire basée sur la production locale (ASPL) ont le potentiel d'améliorer de manière significative le capital humain. En plus d'accroître la fréquentation, l'inscription, la rétention et les taux de réussite scolaire, les programmes d'alimentation scolaire représentent un filet important de sécurité. Ces dernières années, la Cedeao et ses partenaires tels que le PAM, la Banque mondiale et la Coopération espagnole en font un de leurs chevaux de bataille.

Dans cette perspective, la conférence régionale sur l'alimentation scolaire basée sur la production locale, intitulée "Investir dans l'alimentation scolaire locale pour renforcer le capital humain, l'autonomisation économique des femmes et contribuer au développement économique", convoquée par la Cedeao en octobre 2023, à Dakar au Sénégal, a servi de point de ralliement à plus de 70 participants dont les experts techniques des secteurs de l'éducation, de l'agriculture, du genre et de la protection sociale des Etats membres, des acteurs de la société civile, des institutions de recherche, des institutions financières internationales , des donateurs et des agences des Nations unies.

Les échanges ont permis de partager les connaissances et les meilleures pratiques basées sur la production locale, l’impact prometteur sur le développement, la croissance économique, le renforcement du système alimentaire et l'autonomisation des femmes et de faire le point sur les recherches et les preuves récentes. La Conférence a également permis d'évaluer les progrès accomplis en termes de soutien aux politiques favorables aux programmes d’alimentation scolaire, d'identifier les défis, d’élaborer les plans d'actions liés à la mise à l'échelle et d'assurer un soutien ministériel aux programmes nationaux d'alimentation scolaire. L'événement a mis en évidence l'engagement inébranlable des États membres de la Cedeao en faveur de l'ASPL tout en soulignant l'impératif de surmonter les défis qui entravent son adoption à grande échelle.

Pour la suite du processus, la Cedeao envisage de convoquer une réunion ministérielle en 2024 afin de renforcer les engagements des États membres en matière de programme d’ASPL. Afin de soutenir cet important filet social de sécurité, la Cedeao et ses partenaires doivent mieux documenter les bonnes pratiques, promouvoir les échanges de connaissances et mobiliser plus de financements pour soutenir durablement l’action.