La Commission de la CEDEAO et l’Agence française de développement signent un nouveau financement de 8 millions d’euros en appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest
Mercredi, 8 décembre, 2021 - 09:30

Le Président de la Commission de la CEDEAO, S.E. Monsieur Jean-Claude Kassi Brou et le Directeur de l’Agence française de développement (AFD) au Nigéria, Monsieur Xavier Muron en présence de l’Ambassadrice de France auprès du Nigéria et de la CEDEAO, S.E. Madame Emmanuelle Blatmann, ont signé, ce mardi 7 décembre 2021 à Abuja, au Nigeria, un accord de subvention pour un financement complémentaire d’une phase intérimaire de l’appui au programme de stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest.

Ce nouveau financement est la suite d’une phase pilote financée par l’Union européenne à hauteur de 56 millions d’euros (dont 31,9 M€ délégués à l’AFD) en appui à la stratégie régionale de stockage de la CEDEAO. Adoptée en 2012, cette stratégie combine les stocks de proximité, les stocks nationaux et d’une Réserve Régionale de Sécurité Alimentaire (RRSA) permettant de faire jouer la solidarité régionale en cas de crise alimentaire majeure dans la région.

D’une durée de 3 ans et d’un montant de 8 millions d’euros, ce nouvel appui de l’AFD auprès de la CEDEAO vise à accroître la capacité de la région à gérer les crises alimentaires, nutritionnelles et pastorales dont les causes se diversifient. Accroître cette capacité de gestion des crises implique de consolider, à court terme, les acquis de la mise en œuvre de la première phase de la RRSA et de bâtir un partenariat multilatéral autour du système régional de stockage sur les moyens et longs termes.

« La CEDEAO se réjouit du nouvel appui financier de l’AFD en faveur de cet instrument de solidarité régional, dont la pertinence et l’efficacité ont été démontrés lors de la première phase. Ce nouveau financement permettra notamment à la Réserve Régionale de Sécurité Alimentaire de monter en puissance afin de jouer pleinement son rôle de 1ère ligne de défense en cas de choc affectant la capacité des populations à se nourrir. Cette nouvelle phase sera aussi l’opportunité de construire un partenariat multi-acteurs de financement pour assurer la durabilité de notre système de stockage de sécurité alimentaire », a dit le Président de la Commission de la CEDEAO.

La maitrise d’ouvrage de ce nouveau projet est assurée par la Commission de la CEDEAO, via son Département de l’agriculture, de l’environnement et des ressources en eau. Les activités du projet seront menées dans l’ensemble des quinze (15) États membres de la CEDEAO, ainsi que deux (2) États membres du Cilss (Tchad et Mauritanie) impliqués dans la mise en œuvre de la phase pilote.

« Le partenariat que l’AFD entretient depuis 2011 avec la Commission de la CEDEAO en appui à la mise en œuvre de sa politique agricole régionale, l’ECOWAP, est exemplaire. Nous sommes convaincus que ce nouvel appui contribuera à la pérennité du système de stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest et permettra de mobiliser d’autres partenaires du développement pour renforcer encore la résilience aux différents chocs affectant la sécurité alimentaire dans la région », a expliqué le Directeur de l’AFD du Nigeria.

Tout en saluant la profondeur du partenariat AFD – CEDEAO, l’Ambassadrice de France auprès du Nigeria et de la CEDEAO, a précisé que la France compte pleinement poursuivre son rôle de partenaire stratégique dans la région en appuyant des projets contribuant au renforcement de la paix et de la sécurité, ainsi qu’à la lutte contre les effets liés au changement climatique.

Cette nouvelle phase va appeler des adaptations du cadre règlementaire de la RRSA, la conception de mécanismes financiers innovants, et la mobilisation accrue de la communauté internationale en appui à la stratégie de la région sur le stockage. Elle va également nécessiter l’adaptation des instruments de réponses aux crises à déclenchement rapide et aux nouveaux facteurs de risque comme les crises sanitaires de type Ebola ou à portée plus globale comme la pandémie actuelle de la Covid-19.

La mission de la CEDEAO est de promouvoir la coopération et l'intégration dans la perspective d’améliorer le niveau de vie de ses peuples, de maintenir et d'accroître la stabilité économique, de renforcer les relations entre les Etats Membres et de contribuer au progrès et au développement du continent africain. Dans le domaine de l’agriculture, la CEDEAO travaille, à travers sa politique agricole (ECOWAP), à assurer la sécurité alimentaire et procurer des revenus décents à ses citoyens, www.ecowas.int / www.ecowap.ecowas.int

L’AFD met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. À travers ses activités de financement du secteur public et des ONG, ses travaux et publications de recherche, de formation sur le développement durable et de sensibilisation en France, elle finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et résilient. Elle construit avec ses partenaires des solutions partagées, avec et pour les populations du Sud, et contribue ainsi à l’engagement de la France en faveur des Objectifs de développement durable, www.afd.fr