FSRP/Phase 3 : le Sénégal rejoint le programme avec un appui financier de 200 millions de dollars
Lundi, 29 janvier, 2024 - 17:15

Dans le cadre la mise en œuvre de l’approche programmatique multiphases du Programme de résilience du système alimentaire en Afrique de l’Ouest (FSRP), la Banque mondiale a approuvé le 18 janvier 2024 un financement d'un montant de 200 millions de dollars à l'appui de la troisième phase du programme (FSRP–3) au profit du Sénégal. Cet appui financier permet au Sénégal de rejoindre ainsi les 7 pays de la phase 1 (Burkina Faso, Mali, Niger et Togo) et de la phase 2 (Ghana, Sierra Leone et Tchad). La mise en œuvre du FSRP au Sénégal permettra de renforcer le niveau de préparation face à l'insécurité alimentaire et d'améliorer la résilience des systèmes alimentaires dans le pays de la Téranga. Le FSRP-3 offre une opportunité unique pour remédier aux principaux facteurs de l'insécurité alimentaire au Sénégal et établir la résilience de ses systèmes alimentaires. Il permettra de s'attaquer aux facteurs qui freinent une production durable, la productivité et la compétitivité, tout en favorisant l'adaptation et l'atténuation du changement climatique. Avec plus de 600 000 bénéficiaires directs – dont 40 % de femmes, le FSRP-3 aidera à mettre en place des services de conseil numériques afin de renforcer l'efficacité de l'agriculture ainsi que la prévention et la gestion des crises alimentaires. Les bénéficiaires incluent des agriculteurs et des éleveurs, de petits producteurs et transformateurs, ainsi que des micro-entrepreneurs agricoles. Des fournisseurs de services financiers, ainsi que des institutions publiques et privées bénéficieront également de ce programme. Le FSRP au Sénégal contribuera au renforcement des capacités d'adaptation au changement climatique et des systèmes de recherche agricole. Le programme renforcera également l'environnement politique relatif à la gouvernance des paysages, la gestion intégrée afin d'améliorer la production alimentaire, la fourniture de services écosystémiques, la protection de la biodiversité mais aussi des moyens de subsistance des populations locales. Un appui sera fourni au marché alimentaire régional et à l'intégration commerciale ce qui permettra de faciliter le commerce des produits agricoles et des intrants, aussi bien à l'intérieur qu'au-delà des frontières nationales en Afrique de l'Ouest. Comme dans les autres pays participants au FSRP, la mise en œuvre du programme au Sénégal, est une occasion de lever les obstacles au commerce alimentaire, investir pour améliorer le commerce régional et permettre la libre circulation des capitaux à travers les frontières en vue de construire la résilience des systèmes alimentaires régionaux. Lancé officiellement le 15 juin 2022, le FSRP avec l’entrée du Sénégal accroît ainsi sa zone d’intervention dans 8 pays et le nombre de bénéficiaires directs à plus de 5 millions de personnes vulnérables. Ce programme coordonné au niveau régional par la CEDEAO implique aussi le CILSS et le CORAF et vise à accroître la préparation contre l’insécurité alimentaire et améliorer la résilience des systèmes alimentaires dans les pays participants Il propose une plate-forme pour les partenariats avec de nombreuses autres institutions.

Pièce jointe / A Télécharger: 
Icône PDF Communiqué de presse