Développement de la filière bétail-viande en Afrique de l’Ouest : la Cedeao lance deux sous-projets de terrain au Niger
Lundi, 13 septembre, 2021 - 15:30

Le directeur général de la production et des industries animales, Monsieur Bello Roua, représentant le ministre de l’Élevage, porte-parole du Gouvernement nigérien, a procédé ce matin du 13 septembre 2021 à Niamey, en compagnie de Monsieur Sékou Sangaré, Commissaire en charge de l’Agriculture, de l’Environnement et des Ressources en eau de la Cedeao, au lancement officiel de deux sous-projets visant à contribuer au développement de la filière bétail-viande au Niger.

Il s’agit du « Projet de Réalisation d’un Complexe autonome de Production Ecologique de la viande séchée du Niger : Kilichi (Eco-Kilichi du Niger) » et du « Projet d’Appui à la Facilitation du Commerce du Bétail et de la Viande sur les principaux corridors d’exportation de bétail ».

Tous deux financés par la Commission de la Cedeao avec l’appui de la Coopération Suisse et d’une durée de deux ans chacun, Ils visent respectivement à (i) améliorer le commerce de la viande et son exportation vers les pays de la sous-région et à (ii) renforcer la capacité de production et de commercialisation du bétail et de la viande sur les deux principaux corridors d’exportation à savoir le corridor Niger-Burkina-Côte d’Ivoire et le corridor Niger-Benin.

A travers le premier projet, la Cedeao encourage les porteurs du projet et tous les acteurs de La Plateforme Innovation Kilichi à travailler effectivement à lever les contraintes de la commercialisation du Kilichi que sont, entre autres, la mauvaise qualité nutritive et hygiénique liée à la technique de séchage utilisée, la faible capacité de production liée à la technique artisanale et les faibles revenus des opérateurs qui limitent leur capacité d’investir.

Le deuxième projet s’attaque essentiellement au renforcement des structures organisationnelles des commerçants de bétail et leur mise en relation, d’une part avec les réseaux des producteurs de bétail, et d’autre part avec les institutions de microfinance. De façon spécifique, les porteurs et parties prenantes de ce projet devront travailler à organiser les structures de production de bétail en réseaux et à renforcer leur capacité en vue d’accroitre, en quantité et en qualité, la production et la commercialisation du bétail sur les deux corridors d’exportation.

En rappel, ces deux projets s’exécuteront dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord de financement que la Commission de la Cedeao a obtenu avec la Coopération Suisse pour mettre en œuvre le Projet régional d’appui à la commercialisation du bétail en Afrique de l’Ouest (Pacbao).

Ce financement de la Coopération Suisse a permis à la Cedeao de lancer un appel à propositions de projets et de sélectionner 16 sous-projets de terrain, dont font partie les deux sous-projets du Niger, dans diverses thématiques, à mettre en œuvre dans les Etats membres de la Cedeao et le Tchad.

Les projets de terrain, qui viennent renforcer les efforts de la Commission de la Cedeao à promouvoir les chaines de valeur agricole et agroalimentaire, s’attaquent à des problématiques majeures comme notamment, (i) l’intensification de la production d’animaux de boucherie de qualité, (ii) la modernisation du commerce du bétail et de la viande et (iii) le renforcement des liens d’affaires entre les acteurs le long de la filière. Ils contribuent à identifier et à capter de bonnes pratiques agricoles et pastorales pour une mise à l’échelle future au niveau national ou régional.

Pièce jointe / A Télécharger: 
Icône PDF Communiqué de presse