Projet de Soutien à la Filière Bétail/Viande dans la région de l’Est du Burkina Faso (PROSOFIB-Est)

Background: 

Burkina Faso : région de l’Est du Burkina

L'élevage constitue après l’agriculture la deuxième activité du secteur primaire au Burkina Faso. Il occupe environ 80% de la population totale et contribue pour plus de 12% à la formation de la valeur ajoutée nationale. Les produits de l’élevage occupent le deuxième rang des exportations après le coton avec une contribution de 18% au PIB et 26% aux recettes d'exportation (Plan d’Actions Régional Pastoral de l‘Est, 2019-2023). Les taux d’accroissement annuels sont estimés à 2% pour les bovins et 3% pour les ovins et caprins. Les grands traits caractéristiques du secteur de l’élevage sont sa faible productivité et la dominance du mode extensif d’élevage. Le poids moyen carcasse est de 110 kg pour les bovins, 9 kg pour les ovins et 8 kg pour les caprins. La production laitière est en moyenne de 110 litres par lactation de 180 jours et par vache. Ces performances demeurent en deçà des potentialités et des possibilités d’amélioration (150 kg par tête bovine, 15 kg par tête ovine et 12 kg par tête caprine, et 1400 litres par lactation de 280 jours par vache). Les importations de produits laitiers absorbent environ 9 milliards de FCFA de devises par an ; ce qui apparaît paradoxal pour un pays d’élevage aux yeux de nombreux observateurs. Du point de vue de la contribution à la sécurité alimentaire, l’élevage joue un rôle important au Burkina Faso. En plus de la place qu’il occupe dans la vie économique et sociale, il contribue à la sécurité alimentaire en permettant aux populations rurales de faire face aux aléas climatiques et à l'irrégularité des productions agricoles. L’élevage constitue très souvent la source principale de revenus pour une grande partie des ménages ruraux. On estime actuellement que près de 86 % de la population active tirent entièrement ou complètement leurs revenus de l’élevage.

 

Objectives: 

L’objectif global : 

Contribuer au développement des chaînes de valeur bétail-viande compétitives, et inclusives, en améliorant l’élevage pastoral et agropastoral, la gouvernance de la filière pour la création d’opportunités de revenus en faveur des ménages pastoraux et agropastoraux fragilisés par les crises sécuritaires et climatiques dans la région de l’Est.

Objectifs spécifiques : 

  • Améliorer la productivité du bétail et la mise en marché d’animaux à haut potentiel de production de viande ;
  • Accroitre les revenus des populations agropasteurs et pasteurs de la région de l’Est. 
Budget: 
235 000 USD
Expected Results: 
  • Accès des pasteurs et agropasteurs issus de ménages à une alimentation de qualité pour une bonne productivité et rentabilité de leurs élevages ;
  • Amélioration de la quantité et la qualité du bétail proposé sur le marché ;
  • Amélioration du revenu des ménages pastoraux et agropastoraux vulnérables dans la région de l’Est ;
  • Renforcement de la gouvernance dans la filière bétail viande dans les communes d’intervention ;
Financial Partners: 
Direction de développement et de la coopération de la confédération suisse

Member Countries: