Description du projet

 

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est dotée en 2005 d’une politique agricole commune (l’ECOWAP) dont les objectifs s’inscrivent dans une perspective de « souveraineté alimentaire » de la région. Cette politique est mise en œuvre à travers le Département Agriculture, Environnement et Ressources en eau (DAERE), localisé à Abuja, et son agence spécialisée pour l’agriculture, l‘ARAA (Agence Régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation), basée à Lomé.

En tant qu’acteur-clé de l’intégration régionale, la CEDEAO dispose depuis 2010 d’un soutien croissant de l’Agence Française de Développement (AFD), qui s’est fixé comme objectif de renforcer les organisations régionales compétentes en Afrique de l’Ouest. Les interventions de l’AFD se concentrent sur le domaine de la sécurité alimentaire et de l’agriculture et prennent la forme d’appuis à la CEDEAO dans la mise en œuvre de l’ECOWAP. L’AFD apporte ainsi un soutien technique et financier décisif à la mise en œuvre de cette politique agricole régionale, à travers 5 projets régionaux structurants dans le secteur agricole.

La FAPS (Facilité d’Amorçage, de Préparation et de Suivi de projets) régionale CEDEAO « Plateforme de dialogue AFD/CEDEAO sur l’agriculture et la sécurité alimentaire » a pour objectif de rehausser le dialogue stratégique entre l’AFD et la CEDEAO, de pérenniser et d’étendre les projets en cours en appui à l’ECOWAP et de renforcer les capacités institutionnelles et opérationnelles de la CEDEAO dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques publiques régionales en faveur de la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest. Elle permettra également à l’AFD d’amorcer, le cas échéant, un dialogue avec la CEDEAO sur l’élargissement éventuel de ce partenariat aux secteurs de la gestion des ressources en eau et de l’environnement, qui relèvent du même Département au sein de la Commission de la CEDEAO.

 

Concrètement, cette FAPS permettra de financer une assistance technique (résidentielle et ponctuelle) en appui au DAERE, ayant les missions indicatives suivantes :

  • Elaboration, suivi et mise en œuvre des politiques publiques de sécurité alimentaire, et éventuellement de l’environnement et de la gestion des ressources en eau en Afrique de l’Ouest ;
  • Animation du groupe des bailleurs de l’ECOWAP (qui englobe désormais également les bailleurs de fonds en appui aux politiques de l’eau et de l’environnement de la Commission), dont l’AFD a repris la coordination en mai 2018 ;
  • Appui à l’identification et préparation de futurs concours dans les secteurs de l’agriculture (avec un focus sur la sécurité alimentaire) et, éventuellement, de l’environnement et de la gestion des ressources en eau ;
  • Renforcement des capacités de la CEDEAO pour la mise en œuvre et le suivi des projets régionaux agricoles / de sécurité alimentaire financés par l’AFD,  mais aussi, potentiellement, en faveur de l’environnement et de la gestion des ressources en eau.

 

Description de la mission

 

L’expert(e) a une fonction de conseiller technique pour l’agriculture et la sécurité alimentaire, et est placé(e) sous l’autorité du Commissaire en charge du Département Agriculture, Environnement et Ressources en eau (DAERE). Il / elle devra travailler en binôme avec l’expert(e) junior financé dans le cadre de cette FAPS. L’expert(e) n’a pas de position hiérarchique au sein du DAERE.

A la demande du Commissaire et sous son autorité, et en étroite relation avec les services compétents de la Commission de la CEDEAO et en particulier avec la Direction de l’Agriculture et du Développement Rural (DADR), l’expert(e) contribue notamment :

  • À l’ingénierie et à la préparation de projet régionaux : appui à la mobilisation de financements internationaux, rédaction des notes de projets, suivi et accompagnement de l’instruction, suivi et facilitation des processus de signature, … ;
  • Au suivi-évaluation des interventions des Partenaires Techniques et Financiers du DAERE ;
  • A la consolidation des informations sur la mise en œuvre de la politique agricole de la CEDEAO et du PRIASAN (financement, objectifs, mesures, résultats) et leur articulation avec les politiques agricoles nationales des Etats membres ;
  • A la formulation de recommandations opérationnelles pour l’accélération de la mise en œuvre de l’ECOWAP/PDDAA, notamment pour la mise en œuvre des programmes régionaux concourant à l’opérationnalisation des instruments de politiques publiques ;
  • A alimenter les connaissances et la réflexion du DAERE sur des sujets nouveaux et/ou émergents pour lesquels il souhaite approfondir ses approches via la production de notes de synthèse pour la prise de décision ;
  • A l’élaboration de termes de référence pour des études, à l’organisation d’échanges avec des organisations, pays et/ou régions qui ont une compétence avérée dans les domaines recherchés ;
  • A l’analyse et la synthèse de travaux de capitalisation et d’études prospectives en vue d’aider à la prise de décision de la Commission pour la préparation des prochaines étapes de la mise en œuvre de l’ECOWAP/PDDAA ;
  • A la veille stratégique concernant les politiques agricoles et commerciales en Afrique et dans le monde, ainsi que les implications des négociations internationales sur l’agriculture de la région ;
  • A la communication entre le DAERE et les autres institutions régionales compétentes dans les domaines de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, mais également avec les partenaires internationaux contribuant à la mise en œuvre de ;
  • Au renforcement des capacités des cadres du DAERE dans les différents domaines abordés dans le cadre de sa mission.

 

Qualifications et compétences

 

  • Diplôme d’ingénieur agronome spécialisé en agroéconomie ou diplôme d’économiste ;
  • Capacité à travailler en français, anglais, portugais, langues de travail de la Commission.
  • Qualités de rédaction, synthèse et communication.

 

Expérience professionnelle

 

  • 15 ans d’expérience professionnelle au moins dans des domaines pertinents au regard du profil de poste (politiques agricoles, intégration régionale) ;
  • Expérience significative sur la région Afrique de l’Ouest dans les domaines pertinent au regard de la fiche de poste ;
  • Au moins une expérience de travail similaire en assistance technique au sein d’une institution régionale ;
  • Expérience de travail préalable dans un environnement de travail multiculturel et de travail en équipe (poste en binôme avec un autre expert).

 

Informations complémentaires

 

  • Pays : Nigeria (Abuja)

  • Durée : 3 ans / 36 mois

  • L’expert(e) sera mis à disposition de la CEDEAO dans le cadre d’un contrat de prestation de services entre l’AFD et Expertise France (EF). L’AFD financera le poste qui sera géré par Expertise France.
  • Grande disponibilité et mobilité (nombreux déplacements dans la région et à l’international).
  • Situation : L’assistance technique résidentielle sera composée de deux experts (un senior et un junior) logés au sein du DAERE de la CEDEAO à Abuja.
  • Modalité contractuelle : contrat de travail de droit français de type CDDU.
  • Les négociations salariales et les modalités de prise en charge se feront en fonction du profil de l’expert retenu sur la base de la politique d’expatriation d’EF.

 

Documents à fournir

 

  • CV détaillé ;
  • Lettre de motivation.

 

Contacts : Cécile VIVEN et Justine TOUBOULIC

Courriels : cecile.vivien@expertisefrance.fr / justine.touboulic@expertisefrance.fr

 

Le processus de sélection des manifestations d’intérêt se fera en deux temps :

  • Dans un premier temps, une liste restreinte sera établie librement par Expertise France.
  • Dans un deuxième temps, les candidats sélectionnés pourront être conviés à un entretien.

 

Date limite de soumission: 
Lundi, 20 août, 2018 - 12:00