Avis à manifestation d’intérêt

Sélection de consultants individuels

Recrutement de Consultants pour l’évaluation de propositions de projets sur les initiatives et innovations à caractère régional pour la facilitation de l’élevage et du commerce du bétail - viande en Afrique de l’Ouest et au Tchad

  1. Contexte

Dans le cadre de l’opérationnalisation de la politique agricole régionale de la CEDEAO, l’ECOWAP 2025, la CEDEAO s’est dotée de politiques favorables à la production et la commercialisation des produits animaux, notamment le Plan d’action 2011-2020, pour le développement et la transformation de l’élevage dans l’espace communautaire et l’union douanière à travers l’adoption depuis le 1er janvier 2015 du Tarif Extérieur Commun (TEC). Pour la mise en œuvre de ce plan, les pays sahéliens exécutent et bénéficient du Projet régional sur le pastoralisme au Sahel (PRAPS) avec le soutien de la Banque Mondiale (BM). C’est donc pour compléter le PRAPS que la CEDEAO a initié le Programme Régional d’Investissement et de l’Elevage dans les pays Côtiers (PRIDEC). Le PRIDEC constitue une des priorités retenues dans le PRIASAN 2016-2020 en ciblant les pays côtiers et les espaces transfrontaliers entre ces pays et ceux du Sahel. La clause de durabilité fixe à décembre 2021 la fin du programme qui a démarré effectivement en avril 2018. Le PRIDEC s’inscrit dans le cadre de la promotion des systèmes d’élevage pastoraux et agropastoraux de l’axe stratégique n°1 de l’ECOWAP qui prévoit entre autres de (i)  : définir et mettre en place la stratégie intégrée de développement de l’élevage de la CEDEAO, (ii) sécuriser la mobilité pastorale transfrontalière, (iii) promouvoir les investissements pour le développement de l’élevage et du pastoralisme dans les pays côtiers et (iv) évaluer les impacts de la politique commerciale aux frontières pour les produits de l’élevage et contribuer à son réajustement le cas échéant.

Le but du PRIDEC est que « les acteurs locaux, nationaux, régionaux et communautaires développent des innovations, définissent de manière concertée et mettent en œuvre des règles harmonisées et des aménagements des espaces agro-pastoraux pour une transhumance apaisée et une meilleure association agriculture élevage dans les zones d’accueil et de transit ». Ainsi il entend favoriser l’accès des éleveurs notamment les jeunes et les femmes aux marchés rémunérateurs, contribuer à l’intégration régional et à la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest.

De façon spécifique le PRIDEC vise à (i) fluidifier le commerce de bétail vif le long des couloirs transnationaux et les zones frontalières à travers l’appui à la gestion des politiques publiques concernant la filière Bétail-viande et le dialogue multi-acteurs, (ii) renforcer l’organisation des acteurs privés notamment la Confédération des Fédérations Nationales de la filière Bétail-viande pour l’Afrique de l’Ouest (COFENABVI-AO), le long des chaînes de valeur et la structuration de ladite filière, et  (iii) stimuler les investissements innovants de la part des entrepreneurs et des organisations de producteurs de la filière bétail-viande et le développement des services financiers et assurantiels adaptés à travers des appels à propositions de projets.

Dans le cadre de la mise en œuvre des actions du projet, la CEDEAO, à travers l’ARAA utilisera une partie de la contribution de la Confédération suisse (DDC) pour le financement d’investissements innovants de la part des organisations professionnelles de la filière bétail-viande et le développement de services financiers et assurantiels adaptés. Ces actions innovantes seront sélectionnées à l’issue d’un appel à propositions de projets intitulé “initiatives et innovations à caractère régional pour la facilitation du développement de l’élevage et du commerce du bétail et de la viande”.

Les présents termes de référence définissent les conditions de recrutement de consultants en appui à l’ARAA dans le processus de sélection d’action innovantes issues de l’appel à propositions.

Missions et tâches des Consultants

    Les consultants apporteront individuellement une assistance technique à l’ARAA dans la mise en œuvre des actions du PRIDEC. Plus spécifiquement ils (elles) appuieront l’ARAA dans le processus de sélections des actions innovantes pertinentes. Ils auront à exécuter les tâches ci-après :

  • Participer aux entretiens avec l’ARAA sur la maîtrise des lignes directrices de l’appel à proposition de projets et aux discussions sur la grille d’évaluation des notes succinctes et des propositions détaillées des projets ;
  • Participer aux évaluations des propositions de projets ;
  • Appuyer l’ARAA dans les tâches en lien avec les activités du projet.

Les consultants(es) travailleront sous la supervision directe du Chef de l’Unité technique de l’ARAA.

Lieu de la mission

Les consultants réaliseront les différentes tâches en étant dans leurs lieux de résidence, avec un accès à l’internet.  Les échanges avec les consultants dans le cadre de la mission se feront en ligne, sur la plateforme prévue de l’ARAA sur les appels à proposition de projets, par skype, par vidéo conférence ou par communication téléphonique.

Produits Attendus

Les consultants produiront les rapports d’évaluation des actions innovantes dans le domaine du commerce bétail -viande. Ces rapports devront comprendre les fiches d’évaluation avec les commentaires suffisamment détaillés sur chacune des actions évaluées.

Qualifications et compétences requises 

  • Le consultant devra être titulaire d’un diplôme de niveau master ou BAC+5 au moins dans les domaines de l’élevage, de la sociologie de l’économie ou de l’agroéconomie avec une spécialisation dans les filières animales, l’agronomie avec une spécialisation dans la production animale ou titulaire d’un doctorat dans les sciences liées à l’élevage ou des domaines connexes ;
  • Avoir des expériences solides et pertinentes d’au moins 5 ans dans le domaine de l’élevage, dont au minimum 3 dans l’évaluation ou le suivi-évaluation des projets concernant le développement de l’élevage, des infrastructures, des filières agricoles et chaines de valeurs ; le commerce bétail-viande, etc.
  • Avoir une connaissance de la politique agricole régionale de la CEDEAO (l’ECOWAP 2025) et avoir travaillé avec des organisations d’éleveurs ou de producteurs agricoles au niveau régional ou national serait un atout.

 

Conditions de candidature

  • Jouir de ses droits civiques et être de bonne moralité ;
  • Une solide expérience de travail en Afrique de l’Ouest est nécessaire ;
  • Une expérience de travail en équipe est fortement attendue ;
  • Les consultants retenus seront enregistrés dans la base de données de l’ARAA et bénéficieront de contrats périodiques de court-terme pour les tâches qui leur seront demandées.

 

Langue

Avoir la maitrise d’une des trois langues de travail de la CEDEAO (anglais, français, portugais) est requise. La bonne connaissance linguistique (écrite et orale) d’une deuxième langue de travail de la Commission serait un atout.

Date limite de soumission: 
Mercredi, 21 août, 2019 - 17:00
Comment Postuler: 

Les personnes intéressées doivent fournir une lettre de motivation et un curriculum vitae (CV) récent détaillant l’expérience professionnelle et les missions similaires.

Fichiers à télécharger: 
Icône PDF AVIS Consultant AP fr.pdf