Renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle à travers l'éradication de la Peste des Petits Ruminants
Jeudi, 30 janvier, 2020 - 08:45

 

Pour la Cedeao, l’élimination de la PPR est vitale pour la sécurité alimentaire, la génération de revenus et l’amélioration des moyens de subsistance des éleveurs de petits ruminants.

L'épidémie de la Peste des Petits Ruminants (PPR) en Afrique de l'Ouest constitue une urgence sanitaire en raison de sa propagation rapide. Elle tue, en effet, jusqu'à 90% des animaux qu'elle infecte et provoque des pertes économiques importantes. Les petits ruminants sont une ressource pour les familles rurales les plus pauvres du monde. Pour ces ménages, les moutons et les chèvres constituent une source de nourriture et de revenus, un filet de sécurité et une source de revenus pour faire face aux périodes difficiles.

Le contrôle et l'éradication de la PPR par le biais d'approches régionales de lutte contre les maladies animales transfrontalières impacte directement la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Ce qui a amené la Cedeao à élaborer une stratégie régionale d'éradication de la maladie. Le projet sur le contrôle et l'éradication progressive de la PPR en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone constitue la porte d’entrée pour un contrôle de la maladie dans la région d’ici à 2030.

Dans cette perspective, des experts des 3 pays cibles (Guinée, Libéria, Sierra Leone) se sont réunis en octobre dernier à Bamako au Mali pour examiner la feuille de route et planifier la campagne de vaccination de masse avant la fin de l'année. Le plan convenu inclut l'utilisation d'un outil d'identification moins coûteux et efficace pour la campagne de vaccination de masse. Il se concentre principalement sur le respect des politiques des pays impliqués ainsi que sur une forte sensibilisation. Les réseaux de santé animale seront utilisés pour assurer la vaccination sur le terrain, le déparasitage, la surveillance ainsi que la prestation de services de laboratoire et de services vétérinaires. L'identification des animaux est également essentielle dans ce projet pilote.

La mise en œuvre du projet de lutte contre la PPR est coordonnée par le Centre régional de santé animale (CRSA) de la Cedeao avec l’appui financier de la Coopération suisse pour le développement, de la Commission de la Cedeao et de ses trois Etats membres bénéficiaires dudit projet.