Protection de l’environnement : un plan d'actions validé pour renforcer la mise en œuvre de la Politique
Jeudi, 11 février, 2021 - 14:30

Il est attendu de la mise en œuvre du plan d'actions une amélioration de la gouvernance environnementale régionale et une efficacité accrue des États membres dans les négociations internationales.

La Politique environnementale de la CEDEAO (ECOWEP) adoptée en décembre 2008 s’est fixé comme objectif général d'inverser la dégradation de l'environnement et l'épuisement des ressources naturelles, améliorer la qualité du cadre de vie, conserver la diversité biologique en vue d'assurer un environnement sain et productif, améliorant ainsi les conditions de vie des populations de la région.

L'un des instruments politiques opérationnels par lequel la CEDEAO peut canaliser les efforts des acteurs pour la mise en œuvre de la Politique est le plan d'actions et son plan de suivi-évaluation. Les deux plans ont été révisés avec le soutien du Projet sur la biodiversité et le changement climatique en Afrique de l'Ouest (WA BICC) financé par l’USAID avec comme objectif la mise en œuvre de l'ECOWEP pour les 7 prochaines années (2020 à 2026). Ils ont ensuite été validés par les ministres sectoriels de tous les États membres en février 2020 à Ouagadougou, au Burkina Faso. Ces documents ont, par la suite, été adoptés à Niamey au Niger par le Conseil des Ministres les 4 et 5 septembre et par l’Autorité des Chefs d’État le 7 septembre 2020, et assortis d’un règlement d’exécution.

Ces documents viennent renforcer le dispositif opérationnel de mise en œuvre de l’ECOWEP et contribueront à garantir la préservation, à long terme, des ressources forestières, maritimes, côtières et de la biodiversité et à la résilience au climat.