Les acteurs de la région discutent de la mutualisation des stocks nationaux de sécurité alimentaire et d’un Code de bonne conduite de gestion des stocks
Jeudi, 14 février, 2019 - 15:45

Dans le cadre de l’opérationnalisation de la Réserve régionale de sécurité alimentaire de la Cedeao, l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation (ARAA) a organisé une série de trois ateliers d’échanges à l’hôtel Sancta Maria de Lomé, Togo, du 8 au 10 février 2019.

« Avec des objectifs complémentaires, ces ateliers s’inscrivaient  dans la recherche de solutions visant à appuyer la Cedeao dans la mise en œuvre de sa stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire fondée sur la complémentarité/subsidiarité entre trois lignes de défense pour faire face aux crises alimentaires et nutritionnelles devenues structurelles dans la région », explique Monsieur Salifou Ousseini, Directeur exécutif de l’ARAA.

Ces trois lignes sont les stocks de proximité, généralement mis en place et gérés par des organisations locales ou des collectivités décentralisées, les stocks nationaux de sécurité gérés par les Etats ou cogérés par les Etats et leurs partenaires financiers et la Réserve Régionale de Sécurité Alimentaire qui est complémentaire des deux premières en cours de construction par la Cedeao depuis 2013.

Pendant trois jours, les participants ont échangé successivement sur (i) l’état des lieux des politiques de stockage dans les Etats membres avec pour objectif la définition d’un guide d’orientation pour les politiques nationales de stockage de sécurité alimentaire, (ii) un code de bonne conduite de gestion des stocks de sécurité alimentaire à proposer aux Etats comme modèle et (iii) sur le mécanisme permettant d’opérationnaliser l’engagement des Etats membres de mutualiser 5 % des stocks nationaux de sécurité alimentaire.

Les discussions ont permis aux participants de valider techniquement les rapports, notes de synthèse ou guide à eux soumis en vue de leur transmission future pour examen et adoption par le Comité Technique Ministériel Spécialisé – Agriculture, Environnement et Ressources en Eau de la Cedeao prévu en juin 2019.

Les participants étaient composés des représentants de chaque Etat membre de la Cedeao  en charge de la sécurité alimentaire et notamment des stocks nationaux de sécurité, des membres du RESOGEST, les représentants des Commissions de la Cedeao et de l’Uemoa, du Cilss, des réseaux régionaux d’organisations de producteurs (ROPPA, RBM, APESS, ROAC), des ONGs et Associations dédiées à la sécurité alimentaire, des partenaires techniques et financiers intéressés par le sujet et des personnes ressources.

Les conclusions de cette série d’ateliers permettront notamment d’aller de l’avant dans le renforcement des stocks nationaux de sécurité et la mise en réseau des institutions nationales en charge du stockage dans le cadre du Réseau des structures publiques en charge de la gestion des stocks nationaux de sécurité alimentaire au Sahel et en Afrique de l’Ouest (Resogest).

En rappel, la Réserve régionale de sécurité alimentaire a été créée par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cedeao au cours de leur 42ième Sommet ordinaire tenu à Yamoussoukro en Côte d’ivoire le 28 février 2013. Elle (i) complète les efforts des Etats membres pour fournir une assistance alimentaire et nutritionnelle rapide et diversifiée, (ii) exprime la solidarité régionale à l’égard des Etats membres et des populations affectées à travers des mécanismes transparents, équitables et prévisibles, (iii) contribue à la souveraineté alimentaire et à l’intégration politique, économique et commerciale de l’Afrique de l’Ouest.