La Cedeao lance une campagne de vaccination de masse contre la Peste des petits ruminants en Guinée, Liberia et Sierra Léone
Lundi, 9 décembre, 2019 - 07:30

Ce samedi 7 décembre 2019, la Cedeao a procédé, dans la ville frontalière de Pamelap, au lancement d’une campagne de vaccination de masse contre la Peste des Petits Ruminants en Guinée, Liberia et Sierra Léone.

Cette campagne vient en réponse à la requête adressée en juin 2019 à la Commission de la Cedeao par les ministres de l’agriculture et de l’élevage de la Guinée, du Libéria et de la Sierra Leone pour le contrôle de la Peste des Petits Ruminants (PPR). Elle s’inscrit dans une démarche globale de contrôle de la PPR en Afrique de l’Ouest, notamment en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone et permet à la région de réaffirmer l'engagement politique international d'éradiquer la PPR à l'échelle mondiale d'ici à 2030.

En effet, l'épidémie de la PPR en Afrique de l'Ouest constitue une urgence sanitaire en raison de sa propagation rapide. Elle tue jusqu'à 90% des animaux qu'elle infecte et provoque des pertes économiques importantes. Pour les ménages, les chèvres et les moutons constituent un filet de sécurité et une source de revenus pour faire face aux périodes difficiles. Par ailleurs, le contrôle et l'éradication de la PPR par le biais d'approches régionales de lutte contre les maladies animales transfrontalières impacte directement la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Ce qui a amené la Cedeao à élaborer une stratégie régionale d'éradication de la maladie.

Etaient présents à ce lancement, les ministres en charge de l’élevage, plusieurs autres autorités administratives des trois pays concernés, le Secrétaire Général adjoint de la Mano River Union, la Directrice du Bureau de la Coopération Suisse au Burkina, le Commissaire de la Cedeao en charge de l’agriculture de l’environnement net des ressources en eau de la Cedeao, la Directrice du centre régional de santé animale de la Cedeao, plusieurs autres cadres de la Cedeao, les éleveurs et les populations des trois pays fortement mobilisées.

Il est attendu de cette campagne (i) une vaccination de masse effective, l'identification des animaux vaccinés et le déparasitage des petits ruminants dans les zones frontalières et les zones à risques des sites retenus, (ii) la sensibilisation des parties prenantes et des éleveurs sur la nécessité de vacciner les animaux contre la PPR et (iii) l’engagement et le soutien des politiques en faveur de l'éradication de la PPR en Guinée, au Libéria en Sierra Leone et en Afrique de l’Ouest conformément à l'objectif de la stratégie mondiale d'éradication de la maladie d’ici à 2030.

La mise en œuvre de ce projet de lutte contre la PPR est coordonnée par le Centre régional de santé animale (CRSA) de la Cedeao avec l’appui financier de la Coopération suisse pour le développement, de la Commission de la Cedeao et de ses trois Etats membres bénéficiaires dudit projet.

Pour la Cedeao, l’élimination de la PPR est vitale pour la sécurité alimentaire, la génération de revenus et l’amélioration des moyens de subsistance des éleveurs des petits ruminants.