La Cedeao et les organisations paysannes se concertent sur le stockage de proximité de sécurité alimentaire.
Vendredi, 31 mai, 2019 - 13:30

Le lundi 13 mai 2019 s’est ouvert à Ouagadougou au Burkina Faso, un atelier régional de concertation entre la Cedeao et les organisations paysannes sur le stockage de proximité de sécurité alimentaire.

En effet, depuis 2012, l’Afrique de l’Ouest dispose d’une stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire basée sur la complémentarité de quatre lignes de défense : (i) les stocks de proximité gérés par des groupements ou des organisations coopératives, (ii) les stocks nationaux de sécurité alimentaire gérés par les Etats, (iii) la Réserve régionale de sécurité alimentaire et (iv) l’Aide humanitaire internationale.

La Cedeao bénéficie d’un appui financier de 56 millions d’Euros de l’Union européenne qui a permis de démarrer, en fin 2015, l’opérationnalisation de la Stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire dans le cadre du 10ème FED. Exécuté par l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation (ARAA), ce projet d’appui à la stratégie régionale de stockage comprend une composante ciblée sur l’appui au stockage de proximité.

Les stocks de proximité de sécurité alimentaire revêtent une importance majeure au niveau des différentes dimensions de la sécurité alimentaire et plus particulièrement au niveau de la prévention et de la gestion des crises alimentaires cycliques et conjoncturelles. Cette première ligne de défense repose généralement sur des organisations locales en capacité d’anticiper et de répondre rapidement aux chocs subis par les populations en attendant, en cas de crise grave, la mobilisation des autres lignes de défense que sont les dispositifs nationaux de réponse aux crises alimentaires, la Réserve régionale de sécurité alimentaire et, en dernier ressort, les appuis de la Communauté humanitaire internationale.

De façon spécifique, cet atelier de Ouagadougou a permis de (i) assurer le lancement de la production de référentiels régionaux en matière de stockage de proximité avec les acteurs concernés, (ii) assurer le lancement des appuis structurants aux organisations impliquées dans le stockage de proximité (ROPPA, ROAC, RBM, APESS) et (iii) conduire une discussion initiale avec les acteurs concernés sur l’actualisation de la méthodologie pour le suivi des stocks de proximité élaborée par Ecoagris (Ecowas Agricultural Information System) et évaluer la meilleure approche pour sa mise en œuvre en vue de disposer de manière régulière et en temps réel des informations sur les stocks de proximité en Afrique de l’Ouest.

Etaient conviés à cette concertation, les réseaux régionaux des organisations de producteurs (ROPPA, ROAC, RBM, APESS), les principales organisations de producteurs au niveau national ayant une expérience avérée dans le stockage de proximité et provenant aussi bien de la bande sahélienne que du golfe de guinée, les ONG, associations, projets, partenaires techniques et financiers (y compris les agences du Système des Nations Unies) qui interviennent ou appuient les organisations de producteurs impliquées dans le stockage de proximité, des personnes ressources de la Cedeao, de l’Uemoa, du Cilss, etc.