La Cedeao échange avec les autorités maliennes sur certaines de ses initiatives en cours au Mali et au niveau régional
Samedi, 7 novembre, 2020 - 11:30

En prélude à la cérémonie de remise de dons alimentaires au Gouvernement du Malien pour les ménages les plus vulnérables dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 prévue le 7 novembre 2020, la Cedeao a organisé ce 6 novembre 2020 une série de visites de courtoisie auprès des autorités maliennes pour les briefer sur certaines de ses initiatives en cours au Mali et au niveau régional. Ces initiatives portent essentiellement sur les secteurs du développement rural (agriculture, environnement et ressources en eau) et celui des Affaires sociales et du Genre.

Ces sessions d’information étaient conduites par les Commissaires Sékou Sangaré et Siga Fatima Jagne, respectivement en charge de l’Agriculture de l’Environnement et des Ressources en Eau et des Affaires sociales et Genre de la Commission de la Cedeao et ce, sous la facilitation de Son Excellence Professeur Hamidou Boly, Représentant résidant du Président de la Commission de la Cedeao auprès du Mali.

Les autorités rencontrées sont Messieurs(i) Redouwane Ag Mohamed Ali, Ministre Commissaire à la sécurité alimentaire, (ii) Mahmoud Ould Mohamed, Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la Pêche, (iii) Alhamdou Ag Ilène, Ministre des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine et (iv) Madame Bintou Samake, Ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille.

Les Commissaires ont d’abord expliqué aux autorités maliennes l’objet principal de leur mission au Malien qui est celui de traduire la solidarité des 14 autres Etats membres de la Cedeao au Peuple malien à travers la remise, le samedi 7 novembre 2020, de deux dons alimentaires d’une quantité totale de 793 tonnes de céréales composées de mil, mais, sorgho et riz avant d’échanger sur les initiatives en cours.

Les initiatives passées en revue sont, entre autres, la dynamique actuelle de la mise en place de la Réserve régionale de sécurité alimentaire, l’appui au développement/renforcement des politiques nationales de stockage de sécurité alimentaire, le développement du secteur privé des intrants agricoles, l’élevage, le pastoralisme, la valorisation du lait local et les préoccupations liées à la transhumance. Les commissaires et leurs experts ont également informé les autorités maliennes sur d’autres initiatives comme le projet de construction du dépôt régional humanitaire au Mali, l’éducation de la jeune fille, la prise en charge des fistules obstétricales, la formation sur l’emploi des jeunes, l’implication et la valorisation des femmes dans l’agriculture, le commerce et la résolution des conflits, le trafic des enfants et la récupération des enfants de la rue, la lutte contre les violences sexuelles sur les femmes et les petites filles, etc.

Les ministres ont tous saisi l’opportunité de ces échanges pour remercier encore et encore la Commission de la Cedeao pour les multiples appuis à leur pays et plus spécifiquement pour le rôle crucial qu’elle a joué dans le rétablissement et la stabilisation des institutions de la république, et pour l’accompagnement qu’elle apportera au Gouvernement de la Transition pour la réussite de son mandat. Ils ont réitéré la disponibilité de leur Gouvernement et du Peuple malien à apporter tout l’appui nécessaire aux institutions régionales (Cedeao, Uemoa, Cilss) basées au Mali dans le cadre de la mise en œuvre de leurs missions respectives.

Pour les Commissaires Sangaré et Jagne, la Commission de la Cedeao ne fait que jouer le rôle à elle confiée par les Chefs d’Etat et de Gouvernement pour le développement et l’intégration de la région.