Faire face aux défis liés à la gestion de l’environnement, des forêts et de la conservation de la biodiversité en Afrique de l’Ouest
Jeudi, 25 mars, 2021 - 14:00

Face aux défis toujours croissants dans le secteur, la Commission de la CEDEAO a mis en place plusieurs instruments et mécanismes dont, entre autres, la Politique environnementale de la CEDEAO adoptée en 2008 et le Plan de Convergence pour l’utilisation et la gestion durable des écosystèmes forestiers en Afrique de l’Ouest adopté en 2013.

Les défis à relever sont, entre autres, le taux élevé de dégradation forestière, l’appauvrissement de la biodiversité, la désertification, la pollution continue ainsi que les impacts croissants des changements climatiques. Parmi les facteurs déclencheurs, on note des faits comme l'agriculture extensive et itinérante, l'exploitation forestière illégale et le trafic illicite de bois, de produits dérivés du bois et d'espèces sauvages, l'approvisionnement en bois de chauffe pour l'énergie domestique et la surexploitation des produits forestiers non ligneux.

Plusieurs mesures et initiatives d’adaptation et de mitigation sont en cours, et conduites de façon collaborative et partenariale, dans les Etats membres et au niveau régional avec la contribution des différents partenaires techniques et financiers de la région. C’est le cas par exemple du Projet de biodiversité et de changement climatique en Afrique de l'Ouest (WA-BiCC) financé par l’USAID, du Projet de transformation globale des forêts pour les populations et le climat financé par la Suède et mis en œuvre par la FAO avec un focus sur l’Afrique de l’Ouest, du Programme d’appui à la préservation de la biodiversité et des écosystèmes fragiles, à la gouvernance et au changement climatique en Afrique de l’Ouest (PAPBIO) et du Programme d’appui pour la préservation des écosystèmes forestiers en Afrique de l’Ouest (PAPFor), tous deux financés par l’Union européenne.

Dans la perspective d’une meilleure coordination de toutes les initiatives relatives à la gestion des réserves forestières et environnementales dans la région, les Commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA encouragent fortement le travail collaboratif et les synergies entre les acteurs. Cette vision, qui prend en compte le souci de durabilité, porte également sur les partenariats à consolider entre les institutions nationales, régionales et internationales travaillant sur ces thématiques.