Défi climatique : un nouveau projet régional pour promouvoir l’agriculture intelligente face au climat
Vendredi, 18 décembre, 2020 - 17:00

Le secteur agricole étant un des principaux leviers du développement économique et social de la région, les États doivent affronter ensemble le défi climatique.

Dans le cadre de la mise en œuvre de l'Alliance ouest-africaine pour l’agriculture intelligente face au climat, la Commission de la CEDEAO et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) ont lancé, le 17 novembre dernier au Togo, un projet régional pour la promotion de l’agriculture intelligente face au climat (AIC), ayant pour but de contribuer à la réduction de la vulnérabilité des agriculteurs et des éleveurs confrontés à des risques climatiques croissants. Le lancement a réuni les différentes parties prenantes de l’AIC dans la région, dont notamment des partenaires techniques et financiers, des organisations régionales, les Autorités Nationales Désignées et des organisations régionales de producteurs.

Financé par le Fonds d'adaptation à travers la BOAD, ce projet d’une durée de 3 ans et d’un montant de 14 millions d’euros est mis en œuvre par l'Agence régionale pour l'agriculture et l'alimentation (ARAA) de la CEDEAO dans 5 pays bénéficiaires : Bénin, Burkina Faso, Ghana, Niger et Togo. Sa mise en œuvre se fera à travers 25 sous-projets, soit 5 par pays répartis par zone agroécologique sur une superficie de 100 à 150 ha et dont la sélection se fera par appels à propositions de projets. Le nombre total de bénéficiaires directs du projet est estimé à plus de 150 000 personnes et celui des bénéficiaires indirects à 300 000 personnes dont au moins 50 % de femmes.

Le changement climatique étant global mais les stratégies d’adaptation et de mitigation locales, ce projet vient consolider l’engagement de la BOAD à mobiliser des ressources pour les États membres permettant d’agir ensemble en synergie face aux effets néfastes du changement climatique.