Valorisation des produits locaux pour améliorer les comportements alimentaires dans la Boucle du Mouhoun et favoriser une bonne transition nutritionnelle à Ouagadougou

Contexte: 

Le projet vise le renforcement des actions de promotion des bonnes pratiques alimentaires et de valorisation des productions locales du projet Repam mis en œuvre dans la boucle du Mouhoun. L’accent est mis sur le soutien à la production et la transformation des produits locaux permettant de répondre aux besoins nutritionnels, en particulier des cibles les plus vulnérables à la malnutrition. En parallèle, elle contribue à l’amélioration des régimes alimentaires des populations via la promotion de ces produits et la diffusion de messages de sensibilisation sur les bonnes pratiques d’alimentation.

En outre, la mise en œuvre d’études contribuant à une meilleure compréhension des comportements alimentaires en milieux rural et urbain, va contribuer à valoriser au mieux les productions locales innovantes et influer positivement sur le processus de transition nutritionnelle.

Des partenariats sont développés avec différents acteurs : organisations paysannes (via le partenariat avec le FEPA/B et ses Unions régionales du Nayala et du Mouhoun), services techniques de l’agriculture, de l’élevage et de la santé (qui seront impliqués dans les formations et la promotion des produits), des opérateurs privés (unités de transformation de produits forestiers et de produits fortifiés, grossistes et détaillants), des organismes de recherche (via le partenariat avec le DTA et le Cirad). Des partenariats publics/privés sont promus pour la promotion de ces produits.

Objectifs: 

Les objectifs globaux du projet sont :

  • Contribuer à la valorisation des produits locaux et à l'amélioration des régimes alimentaires dans la boucle du Mouhoun, en particulier en faveur des femmes, des jeunes enfants et des familles vulnérables.  
  • Améliorer la connaissance des déterminants des comportements alimentaires dans la Boucle du Mouhoun et à Ouagadougou pour affiner les stratégies de sensibilisation et influer sur les politiques de sécurité alimentaire et de nutrition, et ainsi contribuer à prévenir les problèmes de sous nutrition et de surnutrition.

 

L’objectif spécifique est de soutenir des innovations de production et de transformation des produits locaux nutritifs et agir sur les habitudes de consommation grâce à une meilleure compréhension des comportements alimentaires et à des campagnes de promotion adaptées, en milieu urbain (Ouagadougou) et en milieu rural (Boucle du Mouhoun).

Budget: 
224 995 euros
Résultats attendus: 

 

  • Soutien des filières locales de produits riche en micronutriments (maraîcher) et en protéines animales (petit élevage), consommation locale de ces produits, en particulier chez les familles vulnérables, dans les provinces du Nayala et du Mouhoun.
  • Production locale, commercialisation et promotion des aliments fortifiés destinés aux femmes et aux jeunes enfants dans les provinces du Nayala et du Mouhoun.
  • Prise en compte de la question de diversité alimentaire et de lutte contre la malnutrition dans les politiques régionales (Boucle du Mouhoun) et nationales en matière de sécurité alimentaire.
  • Meilleur connaissance des déterminants de comportements alimentaires des ménages de la boucle du et de ouagadougou, afin d'améliorer les stratégies de communicationpour le changement de comportement en termes d'alimentation et de nutrition, et les stratégies de promotion des produits locaux riches en micronutriment et protéines.

 

Réalisations majeures du projet :

 

  • Appui des bénéficiaires en maraîchage dont la majorité des femmes, à travers des jardins familiaux et  jardins communautaires. Les appuis ont porté sur l’élaboration de plans d’action axés sur l’agroécologie, la réhabilitation de puits maraichers, la dotation en équipements et intrants biologiques;
  • Formation des ménages vulnérables sur les bonnes pratiques d’élevage de volailles. En outre chaque ménage a bénéficié d’un kit d’élevage et d’aliments pour volaille;
  • Sensibilisation aux bonnes pratiques alimentaires et nutritionnelles des bénéficiaires dont la majorité des femmes impliquées dans l’activité de transformation des produits agricoles et forestiers non ligneux;
  • Formation en gestion organisationet en bonnes pratiques d'hygiène et de fabrication  des membres des unités de transformation de graines de néré, de beurre de karité, de miel, de zamnè et liane goïne et participation aux journées agroalimentaires;
  • Production et commercialisation de tonnes de farines infantiles à travers différents points de vente locaux et les marchés institutionnels par les unités de production infantile Misola appuiyées dans le cadre du projet; 
  • Sensibilisation des villages touchés  sur la nutrition.

 

Impacts spécifiques sur les femmes, les enfants et les jeunes :

 

  • Amélioration du revenu des femmes à travers le petit élevage, le maraichage, les unités de transformation des produits agricoles et forestiers non ligneux.
  • Amélioration de l’état nutritionnel des nourrissons et jeunes enfants grâce aux campagnes de sensibilisations sur la nutrition, et à la promotion de la farine fortifiée Misola.
Partenaire Techniques: 
FEPA/B (Fédération des Professionnels Agricoles du Burkina)DTA (Département de Technologie Alimentaire) de l’IRSAT (Institut de recherche en sciences appliquées et technologiques)Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement)
Durée: 
Vendredi, 13 mai, 2016 - Dimanche, 12 novembre, 2017
Long Title: 
Valorisation des produits locaux pour améliorer les comportements alimentaires dans la Boucle du Mouhoun et favoriser une bonne transition nutritionnelle à Ouagadougou

Member Countries: