Séchage – Stockage de fruits et légumes par l’énergie solaire à la Ferme GAMA, Mali

Contexte: 

La mise à disposition de fruits et légumes en quantité et en qualité, dans le temps et dans l’espace, constitue un gage de sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations de la CEDEAO. Pour ce faire, le projet vise à développer des capacités de stockage et de commercialisation de tomate, gombo, pomme de terre et mangue, séchés grâce à l’utilisation de technologies de séchage utilisant des sources d’énergie solaire et par là, réduire les pertes des produits frais en période de grandes abondance.

Il s’agit pour Enda Energie et ses partenaires, de s’attaquer à la problématique de la sécurité alimentaire sous l’angle de la transformation/conservation des produits agricoles originaires de l’espace CEDEAO. Pour rendre la conservation efficace et durable, il est nécessaire de réaliser une première échelle de transformation et de conditionnement. Cela permet d’allonger la durée du stockage et de prolonger la période de disponibilité des produits sur les marchés, de maintenir les prix stables et de promouvoir la production.

Au Mali, comme dans la plupart des autres pays de la CEDEAO, les productions agricoles sont saisonnières, les rendements et les quantités de production sont aussi tributaires de la pluviométrie reçue. Les produits ciblés sont généralement très abondantes sur les marchés, mais seulement pendant une courte période. Dans les années de bonne production leurs prix sont particulièrement bas et peu rémunérateurs. Ces produits disparaissent progressivement sur les marchés et les prix culminent à d’autres périodes de l’année. Le stockage constitue à coût sûr, le moyen le plus pertinent d’assurer la disponibilité de ces produits sur les marchés. Vu les conditions de température (les productions de contre saison froide arrivent sur les marchés au début des périodes de grande chaleur) et de production (souvent les producteurs font une utilisation abusive d’engrais chimiques), la durée de conservation restera toujours limitées si ces produits ne font pas l’objet d’une première transformation avant stockage. C’est la condition pour rendre l’offre disponible à toutes les périodes de l’année et pour les zones de consommation les plus reculées.

La stratégie de la transformation joue positivement sur le volume des échanges nationaux et transfrontaliers (risques de perte liés au transport réduits, coût de transport plus faible, prix de vente plus maîtrisés, etc.).

L’approche de production autonome et décentralisée de l’énergie permet aussi de promouvoir le stockage de proximité. Les zones de production agricoles sont souvent éloignées des réseaux classiques gérés par les compagnies nationales d’électricité, ou subissent des coupures intempestives d’électricité.

Objectifs: 

Le projet « Séchage-stockage de fruits et légumes par l’énergie solaire à la Ferme Fakoly » vise à assurer la sécurité alimentaire, à minimiser les pertes des produits frais et à réduire les risques de marché dans l’espace CEDEAO, à travers le séchage, le stockage et la commercialisation du gombo, de la tomate, de la pomme de terre et de la mangue, qui sont produits localement et disponibles en très grande quantité dans la zone du projet, mais sur des périodes assez courtes.

 

Objectifs spécifiques:

Le projet permettra d’atteindre les objectifs spécifiques suivants :

  • Consolider les initiatives de la coopérative GAMA, sur la transformation (séchage solaire) et le stockage de produits à l’échelle semi industrielle ;
  • Développer et améliorer, les méthodes et processus industriels de séchage dans des conditions de production, d’approvisionnement et de ressources disponibles ;
  • Développer et promouvoir un modèle d’affaires innovant dans son montage (réduction des dépenses énergétiques par l’utilisation de sources d’énergie durables et l’utilisation de procédés technologiques modernes) et innovant dans son concept (séchage et stockage de fruits et légumes pour allonger la disponibilité et réduire les pertes des produits en périodes fastes) ;
  • Capitaliser et documenter le modèle scientifique et économique pour un passage à l’échelle industrielle et une large diffusion, au bénéfice des PME/PMI de l’espace CEDEAO.
Budget: 
333 737 euros
Résultats attendus: 
  • Un modèle d’unité semi industrielle de transformation/stockage de la tomate, gombo, pomme de terre et mangue par l’énergie solaire est développé grâce à l’acquisition, au test et à la maitrise de technologies de séchage solaire thermique et photovoltaïque;
  • Les résultats scientifiques et économiques ainsi que les connaissances, liés au test du processus de transformation/stockage, sont décrits de façon détaillée et partagés lors de sessions d’échanges et de renforcement des capacités avec des acteurs de l’espace CEDEAO ;
  • Le savoir-faire ainsi généré est transmis à des « champions » (PME/PMI) qui à leur tour assureront le renforcement des capacités d’autres entreprises et pour le séchage d’autres produits alimentaires, grâce à un processus de « coaching ».

 

Réalisations majeures du projet :

 

  • Construction des infrastructures d’eau et d’assainissement à la ferme GAMA,
  • Construction d’une unité d’électrification solaire de la ferme GAMA de 10 KVA,
  • Construction des infrastructures/bâtiments (stockage des fruits et légumes frais, traitement des fruits et légumes frais, opérations de séchage des fruits et légumes, stockage des fruits et légumes séchés) à la ferme GAMA,
  • Achat de trois séchoirs solaires, ayant une capacité de séchage de 600 kg de produits frais par jour
  • Formations théorique et pratique des ouvrières et opérateurs de machines
  • Contractualisation avec les fournisseurs de fruits et légumes frais.

 

Impacts spécifiques sur les femmes, les enfants et les jeunes :

 

Le projet entend contribuer à une meilleure qualité nutritionnelle des femmes et des enfants en augmentant la disponibilité des fruits et légumes auprès des populations cibles.

Le projet permettra de générer des revenus importants estimés à près de 200 000 euros sur cinq ans. Ces revenus pourront être ré investis pour favoriser la réalisation d’autres projets innovants.

De plus, la réalisation du projet garantit à un nombre important de producteurs un débouché pour leurs produits, et des revenus plus sûrs.

La réalisation du projet permettra de créer à court terme des emplois dont la majorité sera occupée par les femmes et des jeunes filles.

Enfin le projet en réduisant les risques de perte et les coûts de transport, améliorera les revenus des intermédiaires commerçants au niveau des filières touchées et produira des effets sur la sécurité alimentaires.

Partenaire Techniques: 
GRAIM Coopérative GAMA Université de Niamey
Durée: 
Mardi, 3 mai, 2016 - Jeudi, 2 novembre, 2017
Pays Membres: 
Mali