Promotion de l’Entrepreneuriat Agricole des Jeunes ruraux du Bénin

Contexte: 

Le présent projet cible les jeunes ruraux sans emploi. Pour atteindre ses objectifs, cette initiative sera bâtie sur les piliers fondamentaux ci-après : (i) développement des synergies avec les autres projets et initiatives en cours: (ii) utilisation accrue des résultats de recherche ; (iii) renforcement du partenariat recherche-secteur privé ; (iv) création d’un environnement favorable pour l’entrepreneuriat agricole. Les nouveaux modèles d’entreprenariat de jeunes ruraux à développer mettront l’accent sur la promotion de l’agrobusiness à travers le réseautage, la labellisation et la facilitation de l’accès aux informations sur les marchés de toutes les entreprises qu’elle assiste sur le plan national. Au sein des réseaux existants pour la promotion de ses produits chaque acteur travaillera sur un maillon faible de la chaine de valeur de sa région ou de sa localité. Ainsi, le projet va constituer une plateforme pour orchestrer la synergie entre les différentes initiatives afin que les bénéficiaires puissent trouver les solutions les plus adaptées à leur épanouissement socio- économique.

De manière plus spécifique et pour mieux s’arrimer au contexte national et aux développements des initiatives en cours dans le pays, la stratégie de ce projet se fonde la création des clusters, les chaines de valeur des produits agricoles et la modernisation de l’agriculture par la formation.

L’approche clusters vise à concentrer suivant les zones agro écologiques les entreprises et ce en fonction des cultures choisies. La concentration des entreprises constituera ainsi des pôles de développement pour lancer la région. Dans un tel contexte, chaque jeune entrepreneur va travailler dans sa région sur une chaine de valeur. Cette situation exige pour sa réussite, une organisation scientifique des acteurs. Elle suppose d’abord l’organisation de tous les acteurs par fonction exercée dans la chaîne et ensuite leur fédération en producteurs agricoles.

Cette approche favorisera le développement des activités de services tels la production des matériels d’emballage et de conditionnement, de magasinage, de transport, de manutention, des transitaires, de chargements et déchargements, des services de restauration et d’hôtellerie, etc.

Il va en résulter une agriculture qui ne sera plus une agriculture de subsistance, mais une orientée vers le marché.

Objectifs: 

 

L’objectif général du projet est de réduire le chômage et le sous-emploi des jeunes ruraux en les intéressant à des activités économiques relevant du secteur agricole.

 

Objectif spécifique :

 

Ce projet vise notamment à renforcer l’attractivité des zones rurales pour les jeunes. Il s’agit d’améliorer l'accès aux compétences et aux opportunités d'emploi des jeunes ruraux en situation de sous emploi.

Aussi, le projet s’appuiera sur l’amélioration du capital humain affecté à l’agriculture en renforçant les capacités des jeunes déscolarisés dévoués, engagés et motivés à faire carrière dans le secteur agricole.

Budget: 
118 410 Euros
Résultats attendus: 
  • Les expériences en matière d’entreprenariat agricole des jeunes sont documentées et capitalisées au Bénin ;
  • Un modèle d’organisation entrepreneuriale est développé ;
  •  les capacités entrepreneuriales des jeunes ruraux se sont renforcées.

 

Réalisations majeures du projet :

 

  • Mise en place des organes de fonctionnement du projet ;
  • Organisation des premières assises ;
  • Organisation de la mission exploratoire ;
  • Réalisation de l’enquête approfondie ;
  • Saisie des données de l’enquête ;
  • Dépouillement et analyse des données ;
  • Missions de visite des entrepreneurs sur le terrain :
    •  du 15 au 19 Mars et
    •  du 26 Mars au 2 Avril
  • Organisation d'ateliers par le projet :
    • le premier est relatif aux premières assises du comité de pilotage. Onze (11) personnes ont pris part à cet atelier dans la salle de réunion de l’INRAB. 
    • le deuxième concerne la formation des enquêteurs dans le cadre du lancement de l’enquête approfondie du projet. Il a réuni 21 personnes au centre songhaï Savalou à Kpakpassa.
  • Formation ;
  •  Formation des jeunes qui ont bénéficié des conseils pratiques sur la tenue de leurs entreprises ;
  • deux (2) publications dans le journal : Nouvelle Tribune ;
  • Création d’un forum de discussion WhatsApp qui discutent des aspects de l’entrepreneuriat agricole ;
  • Production du rapport de l’enquête approfondie sur l’entrepreneuriat agricole des jeunes .

 

Impacts spécifiques sur les femmes, les enfants et les jeunes :

 

  • A la suite de missions effectuées dans un Centre de recherche agricole CRA-Sud, la question de l’emploi des jeunes est intégrée dans son programme d’activité. Par ailleurs, le Maire de la commune, sensibilisé vient de demander élaboreration des projets d’incubation des jeunes de sa commune ;
  • Les jeunes entrepreneurs agricoles, recourent de plus en plus aux technologies mises par l’INRAB ;
  • Les jeunes à travers le forum qui a été créé, ont l’occasion de discuter des thématiques relatives à leurs différents domaines d’activités.
  • Le projet a une bonne image auprès des partenaires ;
  • Le projet a permis de faire un suivi rapproché au niveau des jeunes ;
  • Les jeunes ont commencé a avoir plus confiance en eux et on observe un regain d’espoir à leur endroit .
Partenaire Techniques: 
UAC-FASEGONG IREDE CEPED
Durée: 
Vendredi, 21 octobre, 2016 - Vendredi, 20 octobre, 2017
Pays Membres: 
Bénin