Intensification agro écologique et gestion durable des espaces et des ressources naturelles au Sud du Mali

Contexte: 

Lieu(x) : Kifosso

L’agriculture est le maillon le plus important de l’économie du Mali. L’importance accordée à la production du coton a eu un impact considérable sur l’extension des zones agricoles au détriment des forêts naturelles (savanes arborées ou arbustives). La croissance démographique, plus forte dans les régions sud du Mali, contribue à accroître la pression sur les systèmes de production agricole. En combinant les contraintes liées aux changements climatiques, à la fragilité des sols, à la faiblesse du niveau de fertilisation et à la démographie, la question se pose si le système agricole actuel pourrait satisfaire durablement les besoins des populations dans le futur. La pression résultante de ces différentes contraintes fragilise les écosystèmes, menace l’intégrité et l’équilibre des milieux, et dégrade le cadre de vie des populations. Le changement de paradigme devient donc nécessaire. Il faut intensifier la production agricole, mais dans la durabilité, en s’appuyant sur l’agroécologie. Le choix du site pilote n’est pas fortuit. Il est représentatif du secteur agricole dans les régions sud du Mali, connaît une forte expérience de la culture du coton, de l’extension des superficies cultivées, et de la fragilisation des écosystèmes. Les besoins en matière de transition écologique sont réels, tout comme dans la grande majorité du Mali.

Objectifs: 

Objectif global

L’objectif principal du projet est d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi que les conditions et le cadre de vie des populations.

 

Objectifs spécifiques

  • Maîtrise de l’espace territorial, de sa capacité de charge et des tendances de l’utilisation des terres afin d’élaborer une feuille de route de la transition agroécologique pour chaque unité géographique (terroir);
  • Production d'une typologie des exploitations agricoles et des mesures adaptatives selon le type d’exploitation, à travers la mise en œuvre de pratiques climato-intelligentes de fertilisation et de conservation de l’eau ;
  • Mise en place un cadre durable de gestion des espaces cultivés exploitant un modèle repensé de vulgarisation agricole et de réseautage des usagers des espaces et des ressources naturelles ;
  • Réalisation d'une restauration adaptée des espaces communautaires pilotes sélectionnés en tenant compte de leurs capacités de charge, afin d’améliorer le cadre de vie des populations.
Budget: 
389 777 €
Résultats attendus: 
  • Mise à disposition des connaissances précises sur les terroirs, incluant les savoirs paysans pertinents au niveau de la commune et la coopérative paysanne partenaire en année 1 du projet ;
  • Elaboration et mise en oeuvre des conventions locales par la collectivité et les communautés pour la gestion durable de l'espace et des ressources naturelles ;
  • Restauration des espaces communautaires ou intercommunautaires pilotes pour améliorer le cadre de vie des populations et la résilience des écosystèmes ;
  • Constitution et mise en place d'une base de données géospatiales sur les caractéristiques des sols, en lien avec l’état de fertilité ; 
  • Etablissement d'une feuille de route de la restauration de la fertilité des sols, de la gestion / conservation des eaux de pluies et de l’introduction d’espèces agroforestières dans les exploitations agricoles pour l'ensemble des territoires villageois ;
  • Amélioration de la production et l'application des fertilisants organiques utilisant des matières premières locales (biomasse, calcaire phosphate naturel, fumier de ferme et déchets ménagers) et des biopesticides pour une agriculture durable ;
  • Renforcement de capacité des acteurs au niveau des coopératives paysannes, de la commune et des agents d’extension de l’Etat et des ONGs « selon un modèle repensé de la dissémination des innovations et options d’intensification agroécologiques »
  • Restauration des espaces communautaires sélectionnés pour fournir à la communauté des services éco systémiques de façon durable ;
Partenaires Financiers: 
Agence Française de Développement
Partenaire Techniques: 
IRAMINADES
Durée: 
Mardi, 29 septembre, 2020

Member Countries:

Mots Clés: