Innovations pour le développement d’aliments nutritionnels pour les jeunes enfants et leur mère au Burkina Faso, Mali, Niger et Bénin

Contexte: 

Le projet a pour objectif de contribuer à améliorer durablement la situation nutritionnelle des enfants par le développement de la production et de la mise sur le marché d'aliments nutritionnels de qualité au niveau de quatre pays de l’espace CEDEAO que sont le Mali, le Niger, le Bénin et le Burkina Faso à travers le projet « Innovations pour le développement d’aliments nutritionnels pour les jeunes enfants et leur mère au Burkina Faso, Mali, Niger et Bénin ».

De manière spécifique, les interventions à travers le projet visent à stimuler des initiatives innovantes favorisant l'émergence et le développement d'une production locale d'aliments nutritionnels de qualité pour la prévention et le traitement de la malnutrition maternelle et infantile au sein de ces quatre pays.

Objectifs: 
  • Tester et rendre disponibles et accessibles aux populations vulnérables de nouveaux aliments nutritionnels de qualité pour prévenir la malnutrition maternelle et infantile au Burkina Faso ; et pour prendre en charge les enfants malnutris aigus modérés au Mali ;
  • Capitaliser des expériences de production locale, de commercialisation et de promotion d'aliments nutritionnels pour la prévention et le traitement de la malnutrition infantile au Mali, Niger, Bénin et Burkina Faso ;
  • Stimuler le marché des aliments nutritionnels de prévention de la malnutrition infantile par l'adoption, la diffusion et l'application d'une règlementation sur la qualité des farines infantiles (en partenariat avec les autorités et le secteur privé local) ;
  • Engager le réseau du secteur privé burkinabé dans le mouvement SUN pour promouvoir l'Alimentation optimale du Nourrisson Jeune Enfant.
Résultats attendus: 
  • Les expériences de production locale, commercialisation et promotion d'aliments nutritionnels pour la prévention et le traitement de la malnutrition infantile sont capitalisées au Mali, Niger, Bénin et Burkina Faso ;
  • De nouveaux aliments nutritionnels de qualité sont testés, disponibles et accessibles aux populations vulnérables pour prévenir la malnutrition maternelle et infantile au Burkina Faso et pour prendre en charge les enfants malnutris aigus modérés au Mali ;
  • Le marché des aliments nutritionnels de prévention de la malnutrition infantile est stimulé par l'adoption, la diffusion et l'application d'une règlementation sur la qualité des farines infantiles (en partenariat avec les autorités et le secteur privé local) ;
  • Le réseau du secteur privé burkinabé est engagé dans le mouvement SUN pour promouvoir l'Alimentation optimale du Nourrisson Jeune Enfant.

 

Réalisations majeures du projet :

 

Au Burkina:

  • Réalisation d’une étude diagnostique sur l’expérience la production, commercialisation et la promotion des farines infantiles locales et importées ;
  • Installation d’un kiosque de vente supplémentaire de bouillies prêtes à consommer ;
  • Lancement de la commercialisation de l’eau blanche fortifiée pour les femmes ;
  • Réalisation d’actions de sensibilisation dans les zones d’implantions des anciens kiosques ;
  • Suivi des anciens kiosques de vente des de bouillies prêtes à consommer et des unités de production des farines infantiles fournissant les kiosques ;
  • Lancement de l’audit de certification des entreprises productrices de farines infantiles ;
  • Réalisation de sessions de formation et de sensibilisateurs des producteurs de farines sur la législation sur les substituts du lait maternel, les approvisionnements en emballages et matières premières et la commercialisation et promotion des produits ;
  • Appui à la structuration des unités de production des farines infantiles Yonhanma en association régionale ;
  • Appui à la création de la plateforme des acteurs du secteur privé du mouvement Scaling Up-Nutrition (SUN).

 

Au Mali

  • Réalisation d’une enquête sur l’état des lieux et l’analyse des freins/moteurs à la production locale d’aliments nutritionnels fortifiés pour la prévention et la prise en charge de la malnutrition ;
  • Réalisation d’un atelier d’information et de sensibilisation des acteurs sur la normalisation au Mali et les enjeux de la connaissance de l’application des normes ;
  • Formation de 5 unités Misola sur la production d’une farine infantile pour la prise en charge de la malnutrition (Misola PECMAM) ;
  • Réalisation d’un atelier de présentation de la farine Misola PECMAM.

 

Au Niger

  • Réalisation d’une enquête sur l’état des lieux et l’analyse des freins/moteurs à la production locale d’aliments nutritionnels fortifiés pour la prévention et la prise en charge de la malnutrition ;
  • Elaboration d’une norme nigérienne sur les farines infantiles.

 

Impacts spécifiques sur les femmes, les enfants et les jeunes :

 

  • Existence d’une législation sur les produits protégeant les entreprises et les consommateurs ;
  • Existence d’un produit pour la prise en charge de la malnutrition aigüe modérée des enfants ;
  • Accessibilité des ménages des quartiers défavorisés à des produits pour les femmes et les enfants ;
  • Engagement des acteurs du secteur privé dans la lutte contre la malnutrition des groupes vulnérables et la promotion de produits de qualité.
Partenaire Techniques: 
L’Institut de Recherche pour le Développement (IRD)Les Directions de la nutrition et les institutions de normalisation du Burkina, du Mali, du Niger et du Bénin L’Association Misola Mali
Durée: 
Mercredi, 18 novembre, 2015 - Mercredi, 3 mai, 2017