Extension de l’expérience en matière de commercialisation des produits agricoles par le warrantage comme stratégie d’amélioration des revenus des producteurs agricoles des filières soja et riz dans la région des plateaux au Togo»

Contexte: 

La mise en œuvre du projet répond à un besoin précis des producteurs membres du réseau l’UAR-P, celui de la mévente et du bradage des produits à des commerçants. La commercialisation des produits agricoles était assurée par les producteurs directement sur les marchés locaux ou à des commerçantes qui se rendent le plus souvent sur les exploitations pour acheter en grande quantité les produits. Les producteurs de soja par exemple, pressés par les fêtes de fin d’année, les cérémonies religieuses et funéraires entre novembre et décembre vendent leurs produits à vils prix. Ils connaissent des difficultés financières en début de campagnes agricoles du fait de ne pas disposer de liquidités. Durant cette période, le kilogramme du soja est vendu à  120 voire 140 FCFA. Le soja prend de la valeur entre Janvier et Mars où le kilogramme est vendu entre 170 et 200 FCFA. Ainsi, les principales contraintes sur lesquelles le projet entend agir sont :

  • La mévente de produits,
  • Le bradage de produits,
  • La mise en marché différée, alors que les producteurs ont des besoins de trésorerie importants à des moments précis de l’année,
  • La mauvaise organisation de la commercialisation des produits,
  • La méfiance des institutions financières (IF) vis-à-vis des producteurs.

Les raisons sus évoquées ont motivé l’UAR-P à développer l’expérience du warrantage avec l’appui financier du PASA sur la filière soja notamment dans quelques localités de la préfecture d’Anié. Avec le présent projet, l’UAR compte étendre cette action à d’autres zones de culture de soja  et expérimenter également l’approche avec la filière riz.

Objectifs: 

L’objectif général du projet est d’améliorer de façon durable les revenus des producteurs agricoles à travers une meilleure valorisation des filières soja et riz dans la Région des Plateaux.  

De façon spécifique, l’action entend :

  • Renforcer le dispositif de stockage et de commercialisation de l’UAR grâce à la vente groupée et l’opération de warrantage ;
  • Permettre aux producteurs bénéficiaires de vendre au mieux leurs produits et d’augmenter ainsi leurs revenus.

 

Budget: 
48 413 euros
Résultats attendus: 
  • Le dispositif de commercialisation de l’UAR des filières soja et riz (volume de crédit sollicité, quantité de produit warranté et du nombre de producteurs touchés) a été renforcé grâce au warrantage organisé,
  • La mise sur le marché collective des productions a permis aux producteurs cibles de réaliser un taux d’accroissement de 17% par rapport à la vente au marché avec un montant global de 7 000 373 F CFA (10 672 euros) dont 4 500 520 F CFA (6861 euros) pour le soja  et 2 499 853 F CFA (3811 euros) pour le riz  pour la campagne 2016-2017,
  • La démarche, les outils et les résultats de l’action sont capitalisés et diffusés à travers un atelier bilan.

 

Réalisations majeure du projet :

 

  • Sensibilisation des acteurs sur la démarche de warrantage ;
  •  Mise en place et formation/recyclage des équipes d’achat ;
  •  Formation des producteurs sur l’utilisation des comptes d’exploitations ;
  • Réhabilitation et équipement de magasin de Kpélé Tutu ;
  •  Achat des équipements et accessoires ; 
  • Atelier d'élaboration des fiches ;
  • Stockage des produits et octroi de crédits ;
  • Recherche de marché et signature de contrat de vente ;
  •  Suivi de la commercialisation des produits ;  
  • Collecte et analyse des données ;
  • Atelier bilan et de partage des expériences sur le warrantage ;
  • Validation, capitalisation et diffusion des acquis du projet.

 

Impacts spécifiques sur les femmes, les enfants et les jeunes :

 

Le présent projet s’inscrit dans le cadre du plan d’action stratégique de l’UAR-P 2014 – 2018, lequel  a consacré une orientation stratégique à la promotion du genre féminin dans le monde rural. Le constat à l’origine de cette orientation stratégique part du fait que les femmes agricultrices participent activement aux activités des exploitations familiales en plus de leurs tâches d’épouses et de ménagères, cependant elles bénéficient moins des résultats dégagés par les exploitations au sein desquelles elles évoluent. Malgré leur grande contribution au développement des exploitations, elles sont victimes de marginalisation dans l’accès aux facteurs de production, dans leur implication dans les processus de décision. L’objectif de l’UAR-P pour la période 2014 – 2018 est d’améliorer les conditions sociales et économiques des femmes agricultrices membres de l’UAR-P. Cet objectif sera atteint entre autres, à travers le renforcement des circuits de commercialisation des produits agricoles, maillon sur lequel interviennent fréquemment les femmes. Les femmes représentent environ 25 % de l’effectif des producteurs ciblés pour ce projet.

Les jeunes occupent une place importante de l’effectif des bénéficiaires.

Partenaire Techniques: 
ICATIMF (FUCEC)
Durée: 
Vendredi, 13 mai, 2016 - Dimanche, 12 novembre, 2017
Pays Membres: 
Togo
Long Title: 
Extension de l’expérience en matière de commercialisation des produits agricoles par le warrantage comme stratégie d’amélioration des revenus des producteurs agricoles des filières soja et riz dans la région des plateaux au Togo»